Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2006 2 16 /05 /mai /2006 15:42

Je vous présente le projet de mon mari : ‘comment un couple franco-chinois peut s’entendre malgré les différences culturelles’ réalisé pour l’INSA, avril 2006.

I.          La France et la Chine deux pays pas tout à fait si différents…  
A.        Héritage culturel et rayonnement
  
B.        Nourriture 
    

II.        Les différences culturelles
         
A.        Le rapport à l’argent
    
B.        La conception de la famille
   
C.        Style de vie
      

III.       Impacts de ces différences sur un couple mixte
 
 A.        Les couples mixtes ont-ils plus de difficultés à surmonter que les autres couples …?
    
1.         La religion
        
2.         Choix de vie
     
a)         Deux paramètres importants : Argent et famille
 
b)         Choix des langues
        
c)         Choix du pays
  
d)         Enfants
 
3.         Pressions externes
     

B.        … Ou est-ce plutôt la somme de deux personnalités propres ?      
 
«  Les français sont les chinois d’Europe »
-----Gu Hongmin辜鸿铭
(1857-1928)

Ce célèbre polyglotte chinois, ayant étudié dans le monde entier avait déclaré dans un de ses ouvrages, que les français étaient les seuls dans le monde à pouvoir comprendre la culture chinoise.

Selon Gu Hongmin, la culture chinoise est profonde, riche et pleine de finesse. La culture américaine est riche, simple et peu profonde. Quant à la culture anglaise peu « riche » et la culture allemande peu « délicate »… La culture française semble, selon le linguiste, être la seule culture possédant la même finesse que la culture chinoise.

 Alors quelles sont les ressemblances entres ces deux cultures ?

I.          La France et la Chine deux pays pas tout à fait si différents… 

A.        Héritage culturel et rayonnement
   

Tout d’abord, il faut remarquer que ces deux pays ont tous les deux un passé qui leur a léger un grand héritage culturel.

Si les français sont les fiers descendants des Gaulois, les chinois n’oublient pas qu’ils sont les enfants des rois Yan et Huang. Les Français sont réputés assez chauvins dans le monde entier… On le sait peut être moins, mais les chinois, le sont tout aussi ! Il ne faut pas oublier que le nom chinois de la Chine est « Zhong guo », soit le « pays du milieu ». En effet, les chinois s’imaginaient (s’imaginent peut être encore) que la Chine est le pays qui est au centre du monde.


 Ensuite, la Chine tout comme la France sont des pays qui ont eu dans le passé et qui ont toujours une véritable influence sur d’autres pays.

L’art de vivre à la française s’est exporté dans le monde entier. Par exemple, quel pays au monde ne connaît pas le vin ? Combien de pays ont adopté cette boisson ? En parlant d’art de vivre, les français ne sont-ils pas d’ailleurs réputés par la beauté de leur langue ? Le français pendant longtemps a été la langue mondiale diplomatique… En effet, c’est à la fois une langue précise, belle et qui est aussi synonyme de raffinement.

Voici un autre exemple, datant du siècle des lumières qui je pense démontre le rayonnement de la France. Même si le siècle des lumières commence à la suite de la révolution anglaise de 1688, ce sont les penseurs, philosophes, artistes ou écrivains français qui ont beaucoup participé à développée la philosophie des Lumières. Cette philosophie est basée sur la « raison éclairée » de l’homme, visant à se débarrasser de l’irrationalité, des superstitions et tyrannie passés. Descartes et son fameux « je pense donc je suis » est au cœur même de cette philosophie…

 

Je pense que la culture française est une culture tout à fait fascinante, et la culture chinoise l’est également.

La Chine tout comme la France a eu une forte influence sur ses pays voisins et aussi sur le reste du monde. Il ne faut pas l’oublier, c’est en Chine que bon nombre d’inventions capitales ont été réalisées : la poudre, l’horloge, le papier, la boussole et même la soie. Les chinois ont également inventés un système d’écriture qui a plus qu’influencé ses pays voisins tels que la Corée et le Japon, puisque ces deux pays utilisent encore aujourd’hui les caractères chinois.

La Chine a également exporté sur les pays d’Asie du sud-est deux philosophies - religions : le taoïsme et le confucianisme.

 
B.        Nourriture   

Les français attachent une véritable importance à la nourriture. Je pense que la nourriture à même une fonction sociale ! En effet, les familles françaises reçoivent très souvent des amis à manger. Pour l’occasion, les français (homme, femme ou couple) prennent plaisir à cuisiner et créer des plats raffinés pour leurs hôtes. Au restaurant, les français n’hésitent pas non plus à goûter et faire goûter leurs plats à leurs amis.

Il me semble donc que la nourriture française a un rôle majeure dans le célèbre art de vivre à la française : les français s’appliquent à cuisiner, choisir les meilleurs fruits, légumes, produits du terroir. Il faut après marier les vins, « jouer » à les faire reconnaître à ses invités, etc.

 

Il est amusant de remarquer que la nourriture en Chine est tout aussi importante qu’en France. Dans certaines régions de la Chine, la question « tu as mangé ? » (ni chi le ma ?) est une manière de saluer les gens. La cuisine chinoise tout comme la cuisine française est une cuisine très raffinée et très variée.

Tout comme en France, chaque région de Chine à sa spécialité, ses produits, son « terroir ». La cuisine chinoise est non seulement l’élaboration nouveaux goûts, mais aussi une recherche esthétique.


 
II.        Les différences culturelles      
 
 

Si la Chine et la France ont certains points communs, il n’en reste pas moins que ce sont deux pays très éloignés et par conséquent très différents.


A.        Le rapport à l’argent  

Tout d’abord, une des plus grandes différences entre ces deux pays est le rapport à l’argent. En Chine on a tendance à dire que l’argent fait le bonheur alors qu’en France, il est de coutume de penser que l’argent ne le fait pas.

Les chinois aiment étaler leur richesse : ils n’hésitent pas à acheter des voitures occidentales très cher, des vêtements de marque et à exhiber de nombreux signes de richesse.

Les français ne sont vraiment pas comme ça. Ils sont comme mal à l’aise par rapport à l’argent. En effet, lorsque l’on demande à un français combien il gagne par mois, très peu donneront une vraie réponse.

Il est donc mal vu en France d’étaler son argent, alors qu’en Chine cela est un signe de réussite, un signe de bonheur.

 

Pour les Français le bonheur est avant toute chose de réussir sa vie amoureuse. Réussir sa carrière professionnelle est bien sure important, cependant le but n’est pas d’acquérir beaucoup d’argent, mais d’avoir un travail qui correspond bien à sa personnalité et dans lequel il est possible de s’épanouir.

 

Le fait que les chinois sont assez matérialistes s’expliquent assez facilement. En premier lieu, en Chine malgré le système politique communiste, les gens ne bénéficient pas d’un système de soin gratuit, de plus les retraites sont généralement que peu élevées. Les chinois doivent donc se débrouiller par eux-mêmes pour faire face aux aléas et grands évènements de la vie.

De plus depuis quelques années, la Chine est passée d’un régime communiste à un régime capitaliste assez extrême encore caché sous le nom de « communisme ». En Chine comme aux Etats-Unis, la réussite personnelle se mesure à la richesse acquise.

 
B.        La conception de la famille   

Une autre différence majeure entre la France et la Chine est la conception de la famille. Les chinois comme généralement les asiatiques, résonnent de manière plutôt collective alors que les français pensent de manière assez individualiste. Cela se ressent en particulier au niveau de la famille. Il n’est pas rare de trouver des familles chinoises où plusieurs générations cohabitent dans la même maison.

En conséquent, l’intimité n’est pas la même dans une famille chinoise que dans une famille française. Les chinois sont moins pudiques, les biens appartiennent à tous, il n’y a pas vraiment d’affaires privées.

 
C.        Style de vie  

Un autre point totalement différent entre nos deux cultures est la différence de styles de vie. Il me semble que les français privilégient avant tout leur confort et leur intérieur, tandis que les chinois privilégient les relations, le paraître, la face.

 

J’ai pu noter que les français sont profondément attachés à la propriété privée, ils aiment investir dans la « pierre » et mettre en valeur leur maison, appartement. J’ai été étonné de voir le nombre de magazines de décoration, de boutique de bricolage… J’ai été également fort étonné de voir la passion que les français ont pour la rénovation quelque soit leur niveau de vie. Il me semble que tout cela s’inscrit dans l’art de vivre à la française : il faut se faire un chez-soi confortable et agréablement décoré.

 

En Chine avoir un beau chez-soi n’est pas une priorité. De plus lorsque les chinois s’occupent de leur décoration, c’est avant tout pour exhiber des signes de richesse : telle que des statuts en pierres précieuses ou autres objets précieux.

Les chinois attachent moins d’importance à leur intérieur, car leur style de vie est différent de celui des français. Si en France il est de coutume d’inviter de nombreuses personnes chez soi et de s’appliquer à faire la cuisine, en Chine on invite tout simplement ses invités au restaurant.  

 

La notion de face a une grande influence sur le style de vie des chinois. En effet, il est très important de se préoccuper de l’opinion des autres, et de faire en sorte que les autres pensent du bien de soi. Par exemple, si tout ses amis proches s’achètent une voiture, c’est une question de face et donc d’honneur de s’acheter une voiture.  

 
III.       Impacts de ces différences sur un couple mixte

Si certaines différences culturelles apparaissent comme complémentaires, d’autres s’opposent… Alors, quels sont les impacts de ces différences culturelles sur un couple mixte ? Ces différences sont-elles tellement marquées qu’elles puissent mettre en danger un couple ?

 

Tout d’abord, il est bon d’énumérer ce qui pourrait mettre en danger un couple : des religions qui s’opposent, les choix à faire pour la vie commune, des pressions extérieures…


A.        Les couples mixtes ont-ils plus de difficultés à surmonter que les autres couples …?

1.         La religion

Au niveau de la religion, avec la révolution culturelle et l’interdiction des religions, les chinois sont à l’heure actuellement assez souvent athées. Cependant, il existe de nombreuse communauté religieuse en Chine, dont la communauté chrétienne, musulmane… Mais depuis ces dernières années, on assiste au retour du bouddhisme. Il faut noter que le bouddhisme n’est pas vraiment une religion au sens que les occidentaux le comprenne : c’est plutôt une philosophie, une « leçon de choses ».

La France est un pays influencé par la religion chrétienne. Même si la communauté chrétienne est toujours importante en France, il y a de moins en moins de croyant pratiquant, et notamment parmi les jeunes.

Pour ces raisons là, je pense que la religion n’ai pas vraiment un problème au sein d’un couple franco-chinois : en effet, les deux personnes ont de fortes chances d’être soit tous les deux athées, soit athée et croyant non pratiquant…


2.         Choix de vie
a)         Deux paramètres importants : Argent et famille
     

En ce qui concerne les choix à faire pour la vie commune, la culture joue un rôle assez important. Selon les chinois, l’argent et la famille sont deux notions fondamentales.

L’importance de l’argent se manifeste généralement de la façon suivante pour les jeunes chinois : certaines chinoises cherchent un prétendant en fonction de ses possibilités d’avenir (ou même de son compte en banque).

Même il est loin d’être vraie que toutes les chinoises sont ainsi, cela existe… Souvent en Chine dans les bars / night-club pour les expatriés, de jeunes chinoises cherchent ardemment un « expat » qui est souvent assimilé à quelqu’un de riche.

Pour les hommes chinois, il est donc important de gagner de l’argent pour pouvoir trouver une épouse. D’ailleurs lorsque j’étais petit, mon père me disait qu’il était très important que je travaille bien à l’école, que je réussisse et qu’après je n’aurais ainsi aucune difficulté pour trouver une femme.

Pour les chinois, l’homme doit gagner plus que la femme, et l’homme doit s’occuper de la femme. Je sais qu’anciennement en France, il en allait de même. Mais je pense qu’il y a une différence importante entre la France et la Chine : les rapports hommes femmes. Les chinoises sont bien moins indépendantes que les françaises. Elles cultivent aussi un aspect enfantin. Il est cependant important de noter que malgré cela, la femme en Chine (sur la côte Est) est tout à fait l’égal de l’homme. Elle accède sans difficulté à des postes à responsabilité, à un salaire équivalent à celui des hommes, et de très nombreuses femmes sont présentes sur la scène de la politique chinoise.

Toutefois au sein du couple, elles sont dépendantes de leur conjoint et auront donc tendance à vouloir que leur conjoint gagne plus qu’elles. Or les français sont profondément attachés à cette adage : « l’argent ne fait pas le bonheur ». Ce genre de situation peut donc devenir assez difficile pour un français. En effet, il n’est pas toujours facile dans la conjoncture actuelle de trouver un bon travail…

Dans un couple de type française-chinois, je pense que ce problème ne se pose pas. Les françaises me paraissent plus indépendantes que les chinoises, et n’attachent pas forcément une grande importance à combien leur conjoint peut gagner, tant que cela permette à la famille de vivre à peu près correctement.

 
b)         Choix des langues     

Une autre question importante au sein du couple est de savoir qu’elle sera la langue officielle, et qui va donc adopter la langue de l’autre. La question de langue est d’autant plus importante que la langue est la « clef  de la compréhension d’une culture ».

Je pense qu’aimer vraiment la culture chinoise sans parler la langue n’est pas possible, et il en va de même pour la langue française et la culture chinoise.

Il existe une autre solution : adopter une tierce langue telle que l’anglais pour communiquer. Néanmoins, cette solution me semble être la plus frustrante : il n’est alors possible réellement ni pour l’un ni pour l’autre de s’exprimer pleinement (à moins d’être réellement bilingue).

 

Je pense donc que dans l’idéal il faudrait que les deux connaissent la langue de l’autre. Cela permettra d’éviter les conflits liés à la langue. En effet, il peut être parfois assez frustrant de se retrouver dans une réunion de famille amicale où l’on ne peut pas s’exprimer.

Ensuite cette solution permettra à chacun de mieux pouvoir connaître la culture si particulière de l’autre, de pouvoir communiquer avec la famille de l’autre et enfin permettra d’avoir plus de possibilité par rapport au choix du pays où le couple souhaite s’installer.


c)         Choix du pays

Le choix du pays s’effectue en premier lieu suivant les goûts du couple, mais aussi suivant de l’attachement à son pays natal… J’ai parlé précédemment du fait que les Français tout comme les Chinois sont assez chauvins et nationalistes.

 

La plupart des couples de type Français-Chinoise choissent d’habiter en France. En effet, les Français mariés à des Chinoises sans pour autant aimer la Chine sont nombreux. Ils considèrent la Chine comme un pays agréable à visiter et dont les habitantes correspondent à leur critères de beauté. Mais ils ne considèrent pas la Chine comme un pays « habitable ».

 

De plus, la France semble être une sorte de Paradis. En effet, une tradition chinoise veut que les chinois se « dévaluent » toujours par rapport à leurs hôtes et par rapport aux étrangers. Il faut aussi souligner, qu’il est assez humain de toujours « voir l’herbe plus verte chez son voisin ». Alors, un peu pour ces deux raisons, les chinoises qui ne sont ni forcément pauvres, ni issues de la campagne, ni d’une minorité, rêvent d’une vie plus rose ailleurs. Des problèmes peuvent donc naître de cette situation.

 

Généralement, les chinoises et chinois sont assez attachés à leur famille, il n’est donc pas évidement pour nous de vivre à l’étrangers loin de notre famille.

J’ai l’impression que les femmes sont peut être plus ouvertes que les hommes sur cette question. Je m’explique, souvent dans les couples mixtes la femme parle la langue de son mari, où fait la démarche nécessaire, souvent c’est elle qui s’adapte au pays et à la culture de son conjoint. Peut être cela est l’héritage du passé : traditionnellement en France comme en Chine (et dans la majorité des pays au monde), les femmes une fois mariées deviennent membre intégrant de la famille de leur mari et quittent ainsi leur famille respective…

 
d)         Enfants

Une question importante est la question des enfants et de leur éducation. Faut-il préférer la culture française ou la culture chinoise ou faire un mélange des deux ?

Cette interrogation se pose aussi quand à la scolarité de l’enfant…

Avant, tout il me semble important qu’un enfant puisse avoir un peu des deux cultures de ses parents. Et cela passe avant tout par l’apprentissage des deux langues de ses parents.

D’après les travaux de Françoise Dolto, un enfant peut acquérir facilement plusieurs langues à la fois pour peu que chaque personne continue de parler la même langue et si possible sa langue natale. Il faut ainsi qu’une mère française s’adresse à son enfant en français et un père chinois à son enfant en chinois.

 

Le choix de la scolarité est surtout un choix personnel, et doit se faire en fonction des autres choix effectués par le couple (où vivre, quelle(s) langue(s) à enseigner à son enfant…).

 
3.         Pressions externes 

Un autre aspect de ces différences culturelles est la pression des cultures sur les individus. Il n’est pas toujours facile pour le conjoint déraciné de s’adapter à son nouveau pays. Il y a de nombreuses barrières à passer telles que celle de la langue, mais pas seulement. Il faut aussi pouvoir intégrer le monde du travail.

 

Un étrangers en Chine peut généralement trouver un travail pour peu qu’il soit un peu diplômer. Un étranger en France, ce n’est pas toujours simple… En effet en Chine les étrangers ont bonne réputation, les chinois ont tendance à les penser très qualifier et à parfois peut être les surestimer. En France, les asiatiques généralement ont bonne réputation également, ce qui n’est pas le cas de tous les étrangers.

 

La dernière barrière à passer, n’est pas des moindre, est de se faire accepter, de ne pas respecter ad-eternam un étranger dans son nouveau pays. Si la France est en pays où de nombreuses personnes aux couleurs de peau cohabitent, la Chine est encore un pays majoritairement peuplé par des chinois de type purement asiatique.


 
B.        … Ou est-ce plutôt la somme de deux personnalités propres ? 

Après avoir énoncé tous ces problèmes auxquels les couples mixtes sont confrontés, ont peu se demander s’ils ont vraiment plus de problème qu’un couple normale et est-ce que ces problèmes sont vraiment difficile à résoudre.

 

Je pense que l’ingrédient essentiel d’un couple mixte est l’intérêt mutuel des deux personnes pour la culture de l’autre. Et dans l’idéal il faudrait que les deux puissent parler la langue de l’autre. A moins que l’une des deux personnes du couple ait une passion extrême pour le pays et la culture de l’autre, il parait un peu « injuste » que l’un se « sacrifie » pour l’autre et adopte sa culture, sa langue, pour renoncer à sa culture et sa langue. Cela me semble un peu difficile à long terme, mais bien sure pas impossible.

 

En définitive, un couple mixte est surtout la somme de deux personnes avec leur caractère propre. Si les difficultés rencontrées par les couples franco-chinois sont plus ou moins communes à chaque couple, chacun aura une expérience, une réponse différente en définitive.

 

En effet, nous ne sommes pas totalement « conditionnés » en fonction de notre culture. Il me semble aussi que chaque Homme a un but finalement assez universel : être heureux. Si suivant que nous sommes Chinois ou Français, nous n’avons pas les mêmes moyens et priorités pour y parvenir, l’important est d’être heureux en définitive.


 

Auteur: XU Kanbo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Julien 19/03/2013 17:41


Bonjour,


Je viens de lire ce rapport qui reflète parfaitement la réalité des couple franco-chinois. Ma femme est chinoise, je rentre donc dans le cadre des couples "franco-chinoise" et effectivement nous
vivons en France. D'ailleurs ma femme a fait tous les sacrifices pour s'adapter à la culture française en parlant un français impécable. Cela fait 10ans que nous vivons ensemble, sommes mariés
depuis 2 ans et venons d'avoir notre premier enfant. Bien entendu nous connaissons des différents d'ordre culturel (encore aujourd'hui) et je peu certifier que tout ce qui est exposé ici est vrai
! d'ailleurs si je suis tombé sur votre blog par hasard c'est suite à mes interrogations concernant la conduite à tenir face à ma belle mère qui est venue de Chine pour la naissance de bébé et
qui impose de plus en plus sa vision des choses à l'encontre même des médecins et sage femmes français. bref un moment pas forcément facile pour moi à passer mais comme vous le dite l'amour est
plus fort que les différences culturelles ;)


En tout cas merci à votre mari pour ce rapport très bien écrit !


Je salue l'effort !


Tsaï tien

Maxence 13/06/2011 17:58



Intéressant, quoique on enfonce un peu des portes ouvertes à mon sens, pourquoi ne pas avoir abordé le thème de la sexualité? Il est pourtant assez crucial dans un couple, et notamment chez les
français!



élo China 24/06/2011 14:50



Bonjour,


Depuis le temps, j'avoue ne plus me souvenir de ce dont parlait exactement Kanbo dans ce texte...


Anyway, la sexualité, c'est bien entendu crucial au sein d'un couple... mais justement de n'importe quel couple, sino-français ou pas. Du coup je ne vois pas trop l'intêret d'en parler
spécialement... à moins qu'il y a une manière de faire l'amour à la chinoise et à la française et que ces deux soient totalement différentes héhé.



Frédi 23/10/2010 12:49



Bonjour,


félicitation pour ce travail, très intéressant.


Je suis français, marié à une chinoise de Canton depuis 3 ans (mariés en chine) et nous vivons en France, actuellement.


en fait, je connaissais depuis un moment (cela date de 2006??) ce rapport ( trouvé dans un forum franco-chinois, ou passé par un ami... ??) mais sans en connaitre l' auteur, ni le site qui l'
avait publié initialement.....


pour compléter cette étude , je vous propose quelques liens sur un forum qui traitent de cette question:


"petit guide du couple franco-chinois"


http://www.chine-informations.com/forum/petit-guide-des-premiers-rendez-vous-avec-une-chinoise_2003.html


http://www.chine-informations.com/forum/petit-guide-du-couple-franco-chinois-ere-partie_1705.html


http://www.chine-informations.com/forum/petit-guide-du-couple-franco-chinois-eme-partie_1750.html


http://www.chine-informations.com/forum/petit-guide-du-couple-franco-chinois-eme-partie_1754.html


http://www.chine-informations.com/forum/petit-guide-du-couple-franco-chinois-eme-et-derniere-partie_1758.html


 



élo China 26/10/2010 01:53



Merci Frédi!


C'est vrai que cet article date d'il y a un petit moment, je ne me souviens plus de ce que Kanbo avait écrit d'ailleurs héhé.


Contente que ça reste intéressant :) 


 


Merci également pour les liens sur la question.



Céline 26/01/2010 08:32


Salut Elodie ! Tu ne me connait pas, mais je suis une de tes plus grandes lectrices anonymes ^_^ Je passe souvent lire les nouveaux articles, et cette fois, je me permets de laisser un petit
commentaire ! C'est assez étrange, je me suis un peu reconnue dans l'article ^^ Très bien écrit, en passant ;) Je suis française, et fiancée à mon mari ( oui, c'est mieux que le concierge de
l'immeuble x_x) qui est chinois. Je me retrouve dans les articles que tu écris, c'est pleinement interessant ! Bonne continuation pour la suite, je vous souhaite beaucoup de bonheur à tous les deux
^_^ et puis si tu veux discuter un peu, je te laisse mon adresse MSN : SaiLinNa@live.fr Bye !


J&C 22/01/2010 11:51


Bonjour à toutes et tous,

Nous sommes un couple d’écrivains franco/chinois et on recherche,
comme nous, des couples franco/chinois pour un projet d’édition en 2010.

Si vous aussi, vous êtes un couple mixte franco/chinois, venez nous raconter votre histoire, votre rencontre, votre vie,
votre expérience de la mixité franco/chinoise, …

Merci et à bientôt.
Jiemin et Christophe

Contact
En français : Christophe 06.20.32.29.17
En français et chinois : couple.cnfr@gmail.com


* Hello China *

Présentation du blog:
Bonjour à tous, je m'appelle Elodie. Je vis en Chine depuis début 2006. J'aime la Chine et devinez quoi? Depuis le temps j'aime toujours y vivre.
Mon mari est chinois (Nanjing) et nous vivons actuellement à Shanghai. Après avoir vécu quasiment 5 ans à Zhangjiagang (petite ville du Jiangsu). Je parle couramment chinois: j'ai fait 2 années d'étude à Nanjing University, et je suis fière d'avoir obtenu au HSK le niveau 7... Enfin j'ai encore de quoi m'améliorer! 
Je crois que vous savez à peu près tout... ;) Bonne visite!
Hello China - Elo China 欢迎你 
Une dernière chose: compte tenu du nombre de message que j'ai reçu via mon blog, je n'ai malheureusement pas le temps de répondre à tout le monde. Désolée.

 

Click for Nanjing, Jiangsu Forecast

Liens

Tous mes liens ici
***


Bonjour Chine – Portail Forums expatriation
www.expat-blog.com
Blogarama - The Blog Directory

www.annuaire-blogs.fr

SuperExpat c'est le meilleur des blogs et de l'actualité des français de l'étranger. Actualité, Conseils pratiques, Infos et Analyses locales...

Une sélection de la


***

Recherche

Pages