Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 11:00

 

 

... ou pourquoi parfois on se dit que parler chinois ne sert à rien !

 

 

                        J'ai survécu ! Samedi matin j'ai passé le 高级汉语水平考试 , gaoji HSK ou plus exactement le big boss des tests de chinois... En effet c'est LE test de chinois qui vous permet de devenir prof de chinois, traducteur ou présentateur de CCTV (comme aime à le dire mon prof de kouyu).

 

Alors bon si vous vous sentez fière de votre niveau de chinois, que vous commencez à sentir vos chevilles gonfler, venez vous aussi participez au gaoji HSK :) Bon j'exagère un peu, mais pour moi et mon niveau de chinois c'était encore bien juste.

                        On m'avait conseillé de passer le gaoji HSK car comme j'avais déjà obtenu le niveau 7 au test HSK inférieur, on m'avait dit qu'il était plus facile d'obtenir le plus petit niveau du gaoji HSK (le niveau 9) que d'obtenir le meilleur niveau du chuzhong ji HSK (le niveau 8). En effet c'est vrai que du point des pourcentages de réponses justes, le niveau 9 du gaoji HSK ne demande « qu'un peu plus de 50%) de réponses justes (environ 54%, enfin ça dépend des parties). Quant au niveau 8, il faut plus de 80% de réponses justes...

Oui mais voilà, c'est sans compter sur la difficulté qui a considérablement augmentée. Bon c'est aussi normal vu que c'est l' « ultime » examen de chinois.

                        J'en profite pour donner un petit conseil à ceux qui souhaitent passer le gaoji HSK : pour avoir des conditions « optimales » , prévoyez des boules quies pour la parie oral... En effet quand on est une bonne cinquante dans une même salle à passer cette partie la, et qu'on doit tous lire le même texte en même temps... C'est non seulement difficile de s'entendre parler, mais en plus mieux vaut ne pas se retrouver légèrement en retard par rapport à la masse !

                        D'après les échos que j'ai eu celui de samedi était vraiment dur... Donc je n'aurai pas été la seule à souffrir. Reste qu'à moins qu'ils décident de brader leur diplôme, ça me parait totalement improbable que j'ai quelque chose cette fois-ci. En tout cas ces 3 longues heures d'examen, m'ont amené à me poser des questions. Déjà, pourquoi m'être inscrite à cet examen, mais aussi à quoi ça sert finalement de parler bien chinois, mise à part vouloir passer cet examen?

 

 

                        C'est un peu toujours la même réflexion que l'on a entre étudiants étrangers : lorsqu'on a une tête bien occidentale, deux cas s'imposent à vous. Dans le meilleur des cas les gens vont vous étouffer de compliments après avoir prononcés quelques phrases. Alors oui c'est gratifiant et c'est génial, mais quand un de vos amis à côté de vous n'aura dit que « nihao » ou « xiexie » et qu'il aura le droit au même traitement, on fini par douter de la véracité de la chose...

Le deuxième cas de figure est lui un peu plus désespérant : les gens ne vous regardent même pas et ne font même pas attention aux sons présumés barbares que votre bouche émet. Au début de notre séjour en Chine on est encore plein de fougue et au bout d'un moment on fini par se résigner. Voilà pourquoi en général quand je suis avec Kanbo, je ne fais même plus l'effort de parler chinois, que ça soit juste ou non les chinois le fixeront lui avec espoir.

 

Ensuite lorsqu'une véritable conversation s'installe entre vous et des chinois, il faut faire très attention : vous êtes jugés très rapidement. Parfois pour de petites choses (vous n'avez pas compris la blague pourri, la conversation ne vous passionne pas et vous vous êtes endormi en chemin, vous avez toussé en plein milieu de votre phrase et ça a pourri vos tons), vous serez qualifié dans la catégorie « étranger paumé qui comprends rien », et la ça repart comme avant on vous laissera un peu de côté. Si vous réussissez le « test » et que vous êtes catégorisés comme ayant un bon niveau, et là vous vous dites « bingo ». Et bien non ! ... Bizarrement les gens oublient très rapidement...

Ma propriétaire à chaque fois me repose inlassablement les mêmes questions à Kanbo et à moi, et elle fini par redécouvrir avec surprise à chaque fois que je parle chinois. Pareil pour un fournisseur de Kanbo, etc.

                        Du coup... Vous avez constamment l'impression d'avoir à prouver à tout le monde que vous parler chinois. Et puis on a tous notre petite vanité, j'ai bossé dure pour avoir un bon niveau de chinois, alors ce n'est pas pour que les gens me parlent infiniment avec de grands gestes  (d'ailleurs il me semble que peu de chinois ont des talents de mime)!

 

 

Dernière chose, ma colocataire et moi nous avons remarqués nombres de fois que lorsque nous voulons utilisés une jolie expression, une jolie tournure de phrase, même si nous le disons correctement (validé par nos prof de chinois), et bien la plupart des gens ne le comprendront pas, car ils ne penseront pas que nous pouvons dire des choses un peu compliqués.

                        Et ça justement c'est le complexe « Zhangjiagang ». On a beau dire les choses correctement, parce que vos interlocuteurs auront des préjugés sur vous, ils ne vous comprendront pas. Cela n'est ni vraiment de votre faute, ni vraiment de la leur, ils sont tout de même chinois et comprennent parfaitement leur langue.

                        Je trouve cela flagrant avec « Zhangjiagang » dans mon cas. Quand je dis le nom de cette ville, encore et toujours la plupart de mes interlocuteurs ne comprennent pas (même si ils connaissent le nom de cette ville), et ils pensent en général que je dis « zhouzhaigou », et je peux vous assurer que du point de vue sonorité ce n'est pas si proche que ça ! Une fois qu'ils ont enfin compris que Zhangjiagang c'est Zhangjiagang et non pas autre chose, ils rejettent la faute sur ma prononciation.

                        Or non, j'en suis sure maintenant je prononce ce nom correctement et même avec les bons tons, la preuve est qu'à chaque fois que je vais à la gare acheter mon billet de bus pour rentrer à Zhangjiagang, la personne du guichet comprends toujours du premier coup ! D'ailleurs s'en est un peu déroutant, car à force d'être reprise perpétuellement la dessus, je me sens maintenant toujours obliger de vérifier sur l'écran si ma ville de destination est bien la bonne. Je ne voudrais pas me retrouver embarquer pour un bus allant au sichuan !

 

En bref mon constat à moi est le suivant : en général on a peu de vrais interlocuteurs chinois, mais même avec des gens qui vous connaissent bien, afin d'être compris il vaut mieux garder un langage simple. Et c'est frustrant car en cours on vous apprend à bien utiliser de nombreuses expressions, et pourtant vous avez plus de 75% de chance de ne pas être compris en dehors de la salle de cours ! Alors on est tenté d'être découragé.

 

 

                        Bien sure j'ai un peu noirci le tableau volontairement, et parce que je ne veux décourager personne - malgré tout j'aime apprendre le chinois et j'aime le parler - , je vous donne donc mon petit secret pour parler vraiment chinois : les nouvelles technologies !

J'utilise des logiciels de messagerie (wangwang ou même MSN), je vais sur des forums chinois ou j'ai des conversations via sms. Et là on peut vraiment discuter en chinois. Comme les gens ne voient pas votre tête d'étranger, du coup les préjugés sur votre niveau passent à la trappe. La vous pouvez enfin utiliser vos plus beaux chengyu en toute confiance, vous serez enfin compris dans la mesure où ce que vous dites est véritablement compréhensible. Bon c'est plus de la langue orale écrite qu'une vraie discussion orale, mais je vous assure c'est véritablement très gratifiant.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ces chinois;.. 18/08/2010 04:18



tu sais dès qu'il voit la tête de laowai de mon mari, les chinois croient qu'il ne parle pas le chinois et n'attendent donc pas à entendre un laowai parler parfaitement le mandarin (il peut
changer d'accent à la perfection)...


 


et je finis par ne pas parler chinois, toujours des blabla (je sais très bien ce qu'ils racontent et je devine très bien aussi) mais quand tu parles chinois, on te traite comme une chinoise...
c'est à dire, plutôt mal... tu as bien vu comment les chinois se traitent ils entre eux????



Aixue 30/05/2009 11:16

Salut ! Alors d'abord bravo pour le gaoji ! Quel courage, et quel niveau !
Ensuite pour les 2 cas de figure (le "ni hao" et le "je vais rien comprendre") ca rassure que ca soit pareil pour tout le monde :)
Quand je vais bosser je dis au taxi "gongti nan men" mais il y en a parfois qui doivent se dire que j'ai rien a faire la bas et qui me disent "tu veux dire tian an men, c'est ca ?"... alors je repond gentiment que si j'avais voulu aller a tian an men je leur aurais dit, mais la je veux aller a gongti nan men... j'te jure :)

07/06/2009 10:47


Coucou :)

Bon pour le gaoji j'ai eu mes résultats et comme je m'y attendais: je n'ai pas eu le plus petit niveau: le niveau 9. Mais la situation n'est pas totalement désespérée, ça me rassure, avec du
travail (beaucoup)... Un jour je le réussirai! :)

Ca m'a bien fait rire pour le tian an men :D

Sinon je vais aller à Beijing cet été!! Environ 20 juillet au 23 août. J'ai gagné une bourse grace au HSK (celui  basique que j'avais passé un peu par erreur en France, beaucoup trop facile du
coup ben j'ai eu une super note, et parait il que j'ai été la première à Lyon héhé). Donc voila je vais encore étudier le chinois à la BLCU pour un petit mois :) 
J'aimerai bien en profiter pour te faire un coucou :D


Fenuablog 25/04/2009 09:27

Bon bref, c'est du chinois. Sans rire, ils ont vraiment des préjugés qui découragent à parler leur langue. Tu as bien du courage ! Tu as raison. Il ne faut pas s'arrêter sur ce genre d'attitude.

07/06/2009 10:55



Merci :) en même temps il y a aussi beaucoup de chose qui me ré encourage à continuer d'apprendre le chinois :) les chinois restent tout de même super chaleureux et acceuillant.



patrick 22/04/2009 20:14

Tout d'abord , comment ne pas te féliciter chaleureusement pour ce que je trouve , vu mon niveau de chinois , un exploit . Je comprends aussi ton désappointement , car j'ai noté à peu près le mm phénomène ds le sens inverse : j'avoue que je suis toujours étonné qd des amis chinois sortent une expression rare ou une vanne à la mode ou un peu vulgaire , et mm si c'est parfaitement en situation . Je crois que le fait de ne pas être locuteur natif renforce ttes les nuances : la toute petite faute devient saillante , la petite vulgarité pour rire devient bien plus "jaune" que le contexte où elle est dite . J'en ai déjà parlé avec d'autres , qui ont remarqué le mm phénomène . Je crois que c'est comme ça , il faut faire avec , et bien sûr ne pas te décourager ...ce qui , qd m , me semble-t-il n'est pas le cas ! Encore dix mille bravos pour le fruit d'un tellement bon travail !

07/06/2009 10:59


Merci beaucoup Patrick pour tes félicitations. :)

Pour ton niveau de chinois, bon courage, et puis franchement mon niveau n'est pas si extra que ça, alors si j'ai réussi, tu ne devrais pas avoir trop de mal à me rattraper ;)


élo 22/04/2009 10:07

Salut Elodie, contente de lire un de tes articles ! je suis plutôt d'accord avec toi, pour avoir vécu les mêmes situations en Chine. Quand tu es en France, tes amis chinois parlent français et comprennent ce que tu dis en chinois bcp plus facilement que lorsque tu es en Chine (logique ! ). Ils trouvent tous que tu parles super bien etc. En Chine, j'ai aussi tenté les chengyu et autres formules du style 马马虎虎 mamahuhu (couçi-couça pour ceux qui ne parlent pas chinois), et une fois sur deux les gens vous regardent tout étonnés en disant "pardon ?". Une fois même, j'ai donné l'adresse de mes amis chinos à un chauffeur de taxi, qui m'a fait répété ensuite je lui ai expliqué le chemin (que je connaissais). Dans le douten je lui ai même montré l'adresse écrite par mes amis…Il devait pas savor lire, paskil est parti dans le sens inverse !!! Obligée d'appeler mes amis chinois qui lui ont fait un sermon parce qu'il n'était pas content, et qui lui on dit "fais gaffe, elle parle chinois et elle va noter ton nom et ton n° de licence, ensuite on apellera la compagnie s'il ya un pb, et tu lui fais payer le minimum (la course éait tarif de nuit ^^). Grand moment de solitude qd même, surtout que c la seule fois où ça m'est arrivé pour un taxi !!!

07/06/2009 11:02


Coucou Elo :)  Je suis contente que tu suives encore mon blog, même si c'est vrai manque de vie ces derniers temps haha. Je vais essayer de pas le laisser totalement mourrir quand même.

Incroyable ton histoire de chauffeur de taxi... Parfois les gens sont tétus... Ou alors il planait complêtement haha.


* Hello China *

Présentation du blog:
Bonjour à tous, je m'appelle Elodie. Je vis en Chine depuis début 2006. J'aime la Chine et devinez quoi? Depuis le temps j'aime toujours y vivre.
Mon mari est chinois (Nanjing) et nous vivons actuellement à Shanghai. Après avoir vécu quasiment 5 ans à Zhangjiagang (petite ville du Jiangsu). Je parle couramment chinois: j'ai fait 2 années d'étude à Nanjing University, et je suis fière d'avoir obtenu au HSK le niveau 7... Enfin j'ai encore de quoi m'améliorer! 
Je crois que vous savez à peu près tout... ;) Bonne visite!
Hello China - Elo China 欢迎你 
Une dernière chose: compte tenu du nombre de message que j'ai reçu via mon blog, je n'ai malheureusement pas le temps de répondre à tout le monde. Désolée.

 

Click for Nanjing, Jiangsu Forecast

Liens

Tous mes liens ici
***


Bonjour Chine – Portail Forums expatriation
www.expat-blog.com
Blogarama - The Blog Directory

www.annuaire-blogs.fr

SuperExpat c'est le meilleur des blogs et de l'actualité des français de l'étranger. Actualité, Conseils pratiques, Infos et Analyses locales...

Une sélection de la


***

Recherche

Pages