Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 15:50

Demain c'est la fête des morts, du coup avec Kanbo nous profitons d'un long week end... Aujourd'hui on en a profiter pour faire une longue balade.

 

Voici donc quelques photos prises entre 中山公园 Zhongshan gongyuan, 江苏路 Jiangsu lu, 愚园路 Yuyuan lu,  Jingan si 静安寺...

 

Je me suis amusée à donner un petit côté vintage à mes photos. En effet j'aime beaucoup l'esthétique des anciennes publicités chinoises et du vieux Shanghai des années 20-30 (que l'on peut voir dans les films).

 

Malgré l'ultra modernité de Shanghai, je ne sais pas vous mais certains aspects de la ville m'y font penser... Ou alors c'est juste moi qui rêve :)

 

 

2011 0306

 

2011 0278b

 

2011 0285

 

2011 0302

 

2011 0306

 

2011 0291

Repost 0
Published by élo China - dans A Shanghai
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 03:27

  

Cette semaine j’ai été abordé par un jeune chinois aux intentions quelque peu louches… Malgré tout on a bien rigolé ensemble et ça m'a donné une idée :  je pourrais vous raconter quelques anecdotes de mes rencontres avec ce genre de mecs chelous dans la rue en France et en Chine. Voici donc quelques rencontres « insolites » car ces personnes ont un motifs assez louches, celles qui m’ont un peu marquée tout du moins…

 

 vuefenetre.jpg

(photo qui n'a rien à voir: la vue de ma fenêtre)

 

 

Tester un produit miracle

 

Alors que je me rendais à Ikéa, ce chinois d’une vingtaine d’année m’aborde en anglais. En général, je ne réponds pas trop à tous les « Hello », mais là il avait l’air d’avoir vraiment quelque chose à dire et il était souriant… Du coup je lui réponds en chinois en m’excusant de ne pas parler avec des étrangers (étrangers = personne que je ne connais pas hein).

 

Très poliment il insiste et me suit en discutant de choses futiles, avant de passer aux choses sérieuses : me parler de l’entreprise pour laquelle il travaille.

 

« blabla entreprise américaine, blabla créée en  X (je ne sais trop quelle année), blabla qui fait (je ne sais trop quoi) et blabla un produit miracle (haha) »

 

Et comme lui-même teste ce produit depuis un an et trouve que c’est justement miraculeux et il me le recommande… De plus il voudrait me faire tester ce produit gratuitement !! La chance, hein !

 

Comme argument de vente il me sort que ce produit magique permet de non seulement de faire maigrir mais en plus permet de retrouver la santé. 

 

« Ah d’accord donc non seulement tu veux dire que j’ai besoin d’un régime, mais en plus de ça j’ai l’air malade ?! » 

 

Du coup on a bien rigolé.

 

Il voulait aussi devenir mon ami, comme soit disant il a un colocataire français ( ?) et que ça serait vraiment « cool ». Malheureusement je n’ai pas spécialement envie de devenir amie avec des garçons rencontrés comme ça par hasard dans la rue…

Et puis j’ai comme règle de ne jamais filer mon numéro de téléphone à des inconnus mâles (pour les filles, ça s’est une autre histoire… Je suis sexiste, mais dès l’instant qu’il s’agit d’un mec, peu importe, je n’ai pas confiance).

 

J’étais donc bien désolée pour lui, mais il n’a pas l’air de l’avoir mal pris : il s’est même assuré que je traverse la route en sécurité avant de partir. :)

 

C'est ça que j'aime bien chez certains chinois, même bizarres: ils sont très prévenants!

 

 

 

Le vieux et sa lettre à traduire

 

Je crois l’avoir déjà raconté sur mon blog, mais comme je fais une petite compilationde rencontres insolites dans cet article…

 

En rentrant du marché à Nanjing vers Nanshida, un chinois d’une soixante d’année m’aborde. Au tout début il voulait que je traduise une lettre qui était en anglais. Mais une fois que je me suis excusée de ne pouvoir accomplir cette tâche (car bon je ne suis que française et non anglaise, zut, c’est vraiment bête)

 

Il m’a expliqué que finalement ça tombait bien car en fait la partie en anglais avait déjà été traduite ( ?) et qu’il fallait traduire une partie en français (re ?)… Cette lettre d’après lui contiendrait aussi de l’italien, de l’allemand. Une lettre écrite en 4-5 langues: rien de plus crédible!

 

Enfin, il voulait donc que je le suive chez lui pour accomplir cette tâche (heuh….).

 

 

Non seulement je ne donne pas mon numéro de téléphone aux inconnus, mais encore moins je ne les suis chez eux…

 

 

 

Touches pas à mon bras !

 

Lors de ma première année d’étude à Nanjing, avec une amie j’étais aux environs de la poste de Gulou. Je ne sais plus trop quel étendage de babioles on regardait, quand un mec s’approche et littéralement me caresse le haut du bras.

 

Bon au début je me dis que c’était un accident : en Chine ça arrive souvent que des personnes vous rentrent dedans, vous bousculent ou vous frôlent. Mais là il recommence une deuxième fois…

 

Comme on devait être en printemps-été, j’étais en haut à manches courtes et déjà que je n’aime pas être tripotée, mais en plus être qu’un inconnu bizarre touchent la peau de mon bras avec ses mains vaguement propres : beurk beurk.

 

Je lui demande donc méchamment en chinois ce qu’il est en train de faire et je le somme d’arrêter immédiatement… Ca a d'ailleus pas mal fait rigoler le groupe derrière nous.

 Bon finalement il se trouve que cette personne ne devait pas avoir toutes ces facultés mentales: il ne devait surement pas réaliser ce qu’il faisait. Alors même si je n’ai pas bien apprécié, en somme ce n’est pas bien grave…

 

 

Mon décolleté

 

En France je me fais draguer de temps en temps (= dans ma « jeunesse », à présent je suis peut être moins attirante haha).

 

Alors que je sortais de cours à Clermont Ferrand, un passant m’arrête et souhaite m’inviter à prendre un verre. Je refuse prétextant ne pas avoir le temps (j’étais déjà mariée aussi, mais ça en général les gens ne le croient pas et insistent encore plus lourdement après).

 

Du coup, il me demande juste le droit de me poser une question : il voulait savoir si mes seins étaient des vrais car il trouvait mon décolleté « charmant ». Ca m’avait bien fait rire, et puis: ça va de paire avec mes fesses. :p

 

 

 

La cabine téléphonique

 

Un jour en sortant du lycée (ça remonte à loin, je sais…) je me rends compte que j’ai oublié mes clefs. Comme il n’y avait personne chez moi, je décide de faire passer le temps en téléphonant à mes grands parents via une cabine téléphonique (pas vraiment de téléphone portable à cette époque la).

 

Pendant que je discute, je vois un jeune en voiture qui s’arrête et me regarde. Je fais mine de m’excuser de monopoliser la cabine téléphone (la seule de mon village surement). Il attends patiemment dans sa voiture.

 

Quand j’ai enfin finis, au lieu de sortir de sa voiture pour téléphoner, il baisse sa vitre et … m’invite à le rejoindre dans sa voiture pour faire une petite balade ou ce que je veux avec lui.

 

Bon c’est ça aussi de s’habiller en mini-jupe, je suppose…

 

 

 

Le pervers du train

 

La palme d’or de tous les mecs « chelous » que j’ai jamais rencontré revient à celui-là : le pervers du train !

Contrairement aux autres anecdotes qui étaient plus marrantes que flippantes, la je n’avais pas du tout rigolé.

 

A cette époque je devais avoir dans les 16 ans et je prenais seule le TGV pour aller à Paris et assister au concert d’adieu des Smashing Pumpkins (le groupe devait se séparer suite à cette tournée modiale snif, bref c’était donc immanquable pour la fan que j’étais. Et puis mon père avait accepté de me chaperonné en me rejoignait après directement à Paris pour assister au concert).

 

J’étais donc assise seule dans le TGV et un homme d’environ 28-30 ans me demande s’il peut s’assoir à côté de moi. Il sort un magasine. Moi absorbée par mon magasine je ne fais pas bien attention.

 

Et puis au bout d’un moment il me demande si je peux lui prêter mon magasine : un magasine pour adolescente… O-k-aiiii….

 

Peu après, il me passe son magasine et me sort un truc comme « pour te donner des idées…. ». La je pense que mon visage a dû passer au vert ou au blanc : c’était un magasine pornographique…

 

Un peu choquée et terrorisée je lui ai demandé d’aller s’assoir ailleurs, et ouf il est bien parti sans demander son reste.

 

 

 

 

 

Mise à part ça, ça m’est aussi arrivé de me faire aborder par des gens plus normaux en France hein ;)

 

 

 

Repost 0
Published by élo China - dans A Shanghai
commenter cet article

* Hello China *

Présentation du blog:
Bonjour à tous, je m'appelle Elodie. Je vis en Chine depuis début 2006. J'aime la Chine et devinez quoi? Depuis le temps j'aime toujours y vivre.
Mon mari est chinois (Nanjing) et nous vivons actuellement à Shanghai. Après avoir vécu quasiment 5 ans à Zhangjiagang (petite ville du Jiangsu). Je parle couramment chinois: j'ai fait 2 années d'étude à Nanjing University, et je suis fière d'avoir obtenu au HSK le niveau 7... Enfin j'ai encore de quoi m'améliorer! 
Je crois que vous savez à peu près tout... ;) Bonne visite!
Hello China - Elo China 欢迎你 
Une dernière chose: compte tenu du nombre de message que j'ai reçu via mon blog, je n'ai malheureusement pas le temps de répondre à tout le monde. Désolée.

 

Click for Nanjing, Jiangsu Forecast

Liens

Tous mes liens ici
***


Bonjour Chine – Portail Forums expatriation
www.expat-blog.com
Blogarama - The Blog Directory

www.annuaire-blogs.fr

SuperExpat c'est le meilleur des blogs et de l'actualité des français de l'étranger. Actualité, Conseils pratiques, Infos et Analyses locales...

Une sélection de la


***

Recherche

Pages